Attention: cet article peut contenir de légers spoilers

En vrac: pourquoi Ghostbusters édition 2016 est l’une des meilleures comédies de la décennie

  • On veut tous une amie comme Patty, l’employée du métro survoltée qui maîtrise l’art de la punchline comme personne et conduit un corbillard tuné
  • On veut tous une amie comme Jilian, la scientifique complètement barge qui créé des armes de destruction massive (et qui les lèche)
  • On veut tous une amitié comme celle d’Erin et Abby
  • Chris Hemsworth est génial dans le rôle de Kevin, secrétaire neuneu et hyper glamour
  • Kevin a des super lunettes sans verres pour ne plus avoir à les nettoyer (malin !)
  • Kevin a un chien qui s’appelle My Cat (ou Mike Hat, c’est selon)
  • Kevin aka Nerd psychotique fait super bien la fée clochette
  • Kevin mène de profondes réflexions métaphysiques au sujet des aquariums
  • J’adorerais tester la technique de persuasion du « je m’accroche à une table de restaurant en hurlant qu’Ils arrivent pendant que des agents de sécurité me tirent par les pieds » (mais je suis trop timide pour essayer)
  • Pour une fois, tous les meilleurs gags ne sont pas dans le trailer (champagne !)
  • A à un moment du film, quelqu’un fait un selfie avec un fantôme (et avec Patty)
  • Ce selfie est d’ailleurs pris au cours de ce qui est probablement le meilleur concert de métal de tous les temps
  • Un remix rock’n’roll absolument génial du thème de Ghostbusters sert de bande son à l’un des moments les plus épiques du film…
  • …le moment où les GB battent toute une armée de morts-vivants à coup d’armes à protons (plus classe, tu meurs)
  • Le monstre chamallow et Bouffe-tout sont de retour plus mignons que jamais (malheureusement ils meurent tous les 2 dans d’atroces souffrances)
  • La scène de fin sur le toit est bizarrement émouvante
  • On emmerde les racistes et les sexistes qui se sont acharnés sur le film avant même sa sortie

 

© Columbia Pictures pour les images du film (peuvent être retirées de la page sur demande des ayant-droit)